« Nous n’aurions pas pu deviner que la grâce est déjà avec nous là où nous sommes… » J. Taylor

C’est l’histoire d’une femme qui, ayant trouvé une éponge de mer toute sèche et recroquevillée, y avait lu le message qu’elle cherchait depuis longtemps. Elle s’était rendu au bord de la mer, l’éponge en main, puis, s’avançant au point d’avoir de l’eau jusqu’à la taille, elle avait regardé l’éponge absorber l’eau et revenir à la vie. Comme par magie, le secret de la vie se révélait à elle dans les petites bulles que l’éponge laissait échapper. Et à sa très grande surprise, un tout petit poisson, emprisonné dans l’éponge durcie, était lui aussi revenu à la vie et s’était échappé pour retrouver la mer. Dès ce jour, et peu importe où qu’elle aille, cette femme s’est toujours sentie comme le petit poisson nageant dans la mer. Et ce petit poisson, si longtemps endormi mais revenu à la mer lui apportait désormais une satisfaction située quelque part entre la paix et la joie.

Peu importe notre chemin, la couleur de nos journées, les énigmes que devons chacun solutionner pour rester vivant, le secret de la vie a toujours quelque chose à voir avec l’éveil et la libération de ce qui était endormi.

Notre cœur nous supplie de nous ouvrir, telle l’éponge, dans les eaux de notre expérience. Et comme le petit poisson, l’âme est une minuscule chose qui nous amène paix et joie quand nous la laissons nager.

Et si, même quand tout nous paraît dur, recroquevillé et hermétique, nous prenions, comme cette femme, notre cœur endormi entre nos mains pour le plonger tendrement dans la vie que nous vivons.

M. Nepo, Le livre de l’éveil.

Joignez notre communauté.

Perles de sagesse féminine. Directement dans votre boite.

You have Successfully Subscribed!