J’ai attendu le bon moment pour partager avec vous des nouvelles de Tout en douceur, avec l’espoir de partager les décisions que j’aurai prises et que tout soit fixé. Cela m’aurait bien arrangé, je dois l’avouer, que tout soit clair, organisé et précis pour la prochaine année.

Cependant, c’est un tout autre processus qui se déroule en ce moment pour moi. Réflexions, bilan, prise de recul et nouvelles orientations, et… acceptation que ce soit ainsi !

Voilà la couleur de ces derniers mois pour Tout en douceur. Il est difficile de mettre des mots sur un processus, un appel intérieur qui demande à être écouté.

Je m’explique.

 

Il y a 3 ans, j’ai décidé de faire un virage dans ma vie professionnelle. Le yoga, la méditation, la médecine chinoise faisaient déjà partie de ma vie depuis plusieurs années, et on m’a demandé de commencer à enseigner et partager ces enseignements et outils. Alors je me suis lancée dans l’aventure de travailleure autonome, en créant une offre de services, en lançant un site internet, en enseignant à des groupes dans différents endroits en ville, en recevant en privé, en me spécialisant auprès des femmes enceintes pour les accompagner à la naissance, tout en apprenant comment gérer une entreprise autonome, la technologie informatique, la comptabilité, la communication…

 

Dans cette aventure, j’ai appris à reconnaitre que je suis une jeune femme extrêmement sensible, ce qui veut dire que j’ai besoin de prendre régulièrement du temps en silence, solitude, en retraite en nature. Des temps retirés de la vie active qui m’aident à me recharger pour pouvoir entendre ma guidance intérieure, et ainsi revenir dans le monde et partager.

 

Cependant, démarrer une entreprise prend beaucoup de temps et d’énergie, ce qui m’a souvent amené à sacrifier mon besoin d’introspection pour assumer la multitude de tâches d’être entrepreneure. Je me suis retrouvée souvent épuisée, trop stimulée et privée de mes racines. Cette année, j’ai aussi commencé à avoir des ennuis de santé que je ne pouvais tout simplement pas ignorer. Pourtant, j’aime ce que je fais, le sujet de mon travail, mes étudiants, mes partenaires. Tout ceci me semble parfaitement aligné à ma mission de vie. Cependant, au quotidien, je n’arrivais plus à trouver d’inspiration à travailler, et j’en suis même arrivé à une sensation d’épuisement et de découragement. Cela m’a pris du temps à l’admettre, croyez-moi!!

J’ai dû admettre que j’avais « rénové » ma ‘maison’ du mieux que je pouvais, et pourtant cela ne m’amenait pas encore à m’y sentir ‘chez moi’.

 

Alors dans un monde où tout va vite et où le succès se mesure à l’envergure des projets, j’ai décidé de ralentir, et d’honorer mon besoin de lenteur et de profondeur. Avec humilité, j’ai décidé de faire revivre en moi la vraie innocence et la dévotion de l’étudiant, pour mieux revenir à mon rêve initial né lors de mes premières classes de yoga : vivre en harmonie avec les rythmes de la nature, avec mon rythme intérieur. Combien d’entreprises aujourd’hui arrivent à garder cette intention de vivre avec les cycles de la nature ? La plupart d’entre nous continue à fonctionner sur « le faire plutôt que sur l’être » même si nous souhaitons au fond incarner des valeurs plus proches de l’être. Peu osent le vivre vraiment.

 

Pourtant, j’ai pris conscience que si j’écoute vraiment ce que mon corps désire, j’entends ‘espace’ plutôt que ‘productivité’. Alors j’ai choisi de (re)commencer à prendre du temps pour nourrir mon besoin d’introspection en allant me retirer en nature, m’assoir en méditation, dans le silence.

 

Aujourd’hui, avec beaucoup d’humilité devant les apprentissages, même si tout ne s’est pas encore dévoilé pour la suite à donner à Tout en douceur, une nouvelle direction différente se dessine, avec douceur et patience. En parallèle, j’ai senti l’appel à m’investir à nouveau sur des projets de protection de l’environnement, mes premiers amours.

 

Pour cet hiver, je vous propose une seule classe de yoga : une classe de yoga doux au reflet de l’introspection que j’explore en ce moment. Alliant des exercices respiratoires (pranayamas), une série de postures enchainées en douceur et de la méditation Vipassana, cette classe favorise le relâchement profond du corps et de l’esprit tout en apportant joie et vitalité ! Le cours est approprié pour tous les corps et tous les niveaux. Femmes enceintes bienvenues. Toute l’information ici

 

Notez que je continue aussi à recevoir en privé sur demande, en shiatsu, yoga, accompagnement prénatal.

féminité en conscience

Joignez notre communauté.

Perles de sagesse féminine. Directement dans votre boite.

You have Successfully Subscribed!